GPL et gaz naturel, est-ce la même chose ?

gaz photoLa plupart des gens croient qu’il n’y a qu’un seul type de gaz, mais cette pensée est fausse, il existe plusieurs types de gaz les plus courants sont le gazoduc et le gaz naturel.

Comprendre la différence entre eux.

Gaz naturel

Le gaz naturel est un mélange d’hydrocarbures légers que l’on trouve dans les réservoirs souterrains profonds et, comme le pétrole, le gaz naturel est un dérivé de la dégradation de la matière organique extraite de la terre par forage.

Le gaz naturel est souvent utilisé dans les grandes villes ou les appartements modernes.

L’alimentation de ce type de gaz est assurée par la tuyauterie, et il n’est pas nécessaire de faire un raccordement avec le tuyau de la bouteille de gaz.

Le gaz naturel canalisé est plus puissant et crée une flamme plus stable lors de la préparation des repas, par exemple, que le GPL canalisé.

gaz GPL

Le fameux gaz de cuisson, le GPL, est formé par la jonction du butane et du propane, qui sont deux types de gaz dérivés du pétrole.

Le mélange des deux types de gaz fait que le gaz GPL est à l’état liquide lorsqu’il est à l’intérieur de la bouteille, mais lorsqu’on allume le poêle, par exemple, le gaz passe à l’état gazeux.

L’acronyme GPL signifie gaz de pétrole liquéfié, ce qui signifie que le gaz est à l’état liquide en raison du récipient où il est stocké.

Ok, maintenant que vous avez plus de connaissances sur les deux types de gaz les plus utilisés, l’étape suivante est de comprendre comment se fait l’installation du gaz canalisé.

Comment se fait l’installation du gazoduc

Pour réaliser l’installation de gaz, il est nécessaire que le projet soit conforme aux normes d’installation de gaz.

Le but de ces règles, établies par l’Association brésilienne des normes techniques (ABNT), est de prévenir les problèmes, prévenir les fuites de gaz et assurer la sécurité.

La première étape est d’exécuter la planification qui sera basée sur l’usine du site qui servira de guide pour trouver la meilleure façon d’effectuer le raccordement au gaz.

Après avoir planifié le trajet par lequel le pipeline passera, la deuxième étape consiste à définir quel matériau sera utilisé.