Le dispositif et le principe de fonctionnement du pistolet peinture

gun paint  photoDans la plupart des cas, aussi bien à la maison que dans la sphère professionnelle, on utilise des pulvérisateurs de peinture électriques et pneumatiques avec différentes configurations de réservoirs. De plus, ces appareils peuvent être équipés d’un manomètre intégré ou connecté à la poignée.

Pulvérisateur électrique
Le pistolet électrique est constitué d’un corps en plastique ou en aluminium dans lequel sont placés les éléments suivants (voir figure ci-dessous).

Électro-aimant. Il fonctionne en mode pulsé, attirant la barre.
Poignée oscillante. Il est attiré par un aimant et pousse le piston vers l’avant.
Bouton de contrôle de la peinture. Limite la mobilité des bandes oscillantes.
Buse Sprays peinture ou vernis ou autres formulations.
Cylindre. Il s’agit d’un carter de pompe dans lequel le piston se déplace.
Valve. Ouvre et ferme l’alimentation en peinture.
Tuyau d’aspiration. Conçu pour l’absorption de l’encre. Le filtre peut être installé à l’extrémité du tube.
Ressort à piston. Après avoir déplacé le piston vers l’avant, il revient (avec la barre) à sa position initiale.
Piston. Aspire et pousse le jet du pistolet.
De plus, l’appareil dispose d’un bouton d’alimentation, d’un raccord pour raccorder le réservoir.

Gun fonctionne selon le principe suivant. Après avoir appuyé sur la touche de démarrage, l’électroaimant (1) reçoit le courant sous forme de courtes impulsions. L’électroaimant attire en même temps la barre (2) et la libère ensuite. L’amplitude du mouvement de la barre, et par conséquent du piston, est réglée par une vis (3). La barre, en poussant la tige de piston (9), se met en mouvement. Le mouvement de va-et-vient du piston aspire la peinture du réservoir et pousse la composition vers la valve (6). Lorsque le piston avance, la soupape s’ouvre et fait passer la peinture dans la buse (4) par laquelle elle est pulvérisée. Lorsque le piston se déplace en marche arrière, qui est alimenté par le ressort d’expansion (8), la soupape se ferme et le produit à peindre est aspiré hors du réservoir par le tube (7). Le processus est ensuite répété.