Plus de conseils pour une alimentation équilibrée des tortues

tortue  photo

La nature est vraiment sage et fascinante ! Pour preuve, prenons l’exemple de ce que mangent les tortues : selon la variété et la disponibilité de la nourriture dans leur habitat, elles ont évolué au point d’être considérées omnivores.

Trouver et offrir une nourriture de qualité, spécialement conçue pour votre espèce animale, est la première étape pour fournir une nourriture adéquate aux tortues aquatiques ou terrestres. Cependant, il vaut la peine de suivre les conseils ci-dessous :

Discutez avec un vétérinaire qui se spécialise dans les animaux sauvages de la quantité d’aliments et du besoin de suppléments. En plus du risque de maladie dû au manque ou à l’excès de nutriments, les chéloniens sont également sujets à des problèmes tels que l’obésité.
Les tortues et les jaboutis devraient être gardés dans un terrarium, qui devrait toujours imiter l’habitat de la tortue. En effet, comme tous les reptiles, les chéloniens régulent leur température interne à partir de la température externe, ce qui affecte directement leur métabolisme. Des niveaux inadéquats de température et d’humidité peuvent même les amener à cesser de manger.
Toujours par rapport au terrarium, il doit également reproduire le rayonnement UV, en fonction de l’habitat du kélonium. Ne pas le faire peut entraîner un excès ou une carence en vitamine D.
Surveillez la consommation de nourriture et le comportement des animaux domestiques. S’il passe trop de temps sans manger ou sans présenter de changements, amenez-le le plus tôt possible chez le vétérinaire pour une évaluation.

Enfin, essayez d’amener la tortue chez un vétérinaire pour animaux sauvages au moins une fois par an pour une consultation de routine. Pour cela, recherchez l’unité Petz la plus proche de chez vous et vérifiez la disponibilité du service !