Ressources nutritionnelles des souris

rat  photoEn regardant le contenant endommagé, les meubles, les ustensiles ménagers, les murs de la pièce, il semble que la souris soit omnivore. Cet appétit brutal est dû à divers aspects de sa vie :

La souris est obligée de meuler constamment les dents de devant. Chevauchez des objets durs.
L’animal a un métabolisme accéléré. La nourriture est rapidement digérée, grâce à la grande mobilité instantanément consommée d’énergie. Pendant la journée, en moyenne, un rongeur devrait manger 5 grammes de nourriture et boire 20 ml d’eau.
La souris possède cette caractéristique – toutes nouvelles et inconnues.

En ce qui concerne les préférences alimentaires, la souris est un prédateur. Mais il préfère la nourriture végétale. La reconstitution des protéines s’effectue par l’ingestion de vers, d’insectes, d’œufs, de poussins. Herbivore avec un grand appétit mange des oiseaux sans défense, porte des oeufs de nids. Il résout donc le problème tout seul.

La souris herbivore ronge les graines, la partie verte des plantes. Avec le manque de liquide mange des baies, des fruits, des légumes. Il préfère les grains, les céréales, les graines, la farine.

Caractéristiques de la vie

La nature timide du rongeur n’est en aucun cas associée à une disposition lâche. Un petit animal est obligé de se comporter avec prudence, car il a beaucoup d’ennemis.
Une souris dans la nature est entraînée à différentes techniques – ramper, nager, creuser la terre, et certaines espèces volent même. Une telle existence permet aux rongeurs de surmonter les obstacles, de s’adapter à de nouvelles conditions, de se nourrir partout.

Ouvrir une souris sur le sol, sortir des labyrinthes difficiles, dans les arbres, dans les vieux trous, dans les nids d’oiseaux, sous les rochers. Une fois dans la maison d’une personne, il s’installe sous terre, dans le grenier, entre les murs. Il active l’activité dans l’obscurité. Il essaie de ne pas s’éloigner du nid, du trou.